GANGNEUNG

Lorsque nous arrivons dans cette ville, alors que nous sommes toujours a la recherche d'une piece protectrice pour le derailleur du velo de Gaston, nous faisons la rencontre de KANG (a velo lui aussi), dans un magasin de cycles. Kang parle tres bien l'anglais (il a appris de maniere autodidacte) et se propose de faire l'interprete. Il nous amene finale;ent chez un reparateur de cycles qui comprend tout de suite notre demande et fait le bricolage en quelques instants... Enfin! A partir de ce moment, kang ne nous quitte plus et se fait le guide a travers sa ville... Apres avoir compris ce que nous recherchions (plus de nature), il nous propose de faire une ballade a velo en directiion de la montagne. Seulement 18 km : 8 de plat et 10km en montee : 800 m de denivelee, 7 a 8 pour cent. Meme si nous avions laisse les saccoches au restaurant, ce fut rude. Les Garcons ont ete bien courageux... L'avantage du trike, c'est que son extreme lenteur en montee me permet de tailler une bavette avec les escargots;cela fait passer le temps plus vite! Le soir meme, Kang nous invite a rester chez lui... Son appartement high tech eblouit les enfants ! Il nous propose pour les jours qui suivent d'autres ballades a velo, mais nous avons d'autres projets.

La configuration topographique de la Coree est quelque peu semblable a celle du Japon, a savoir, une grosse nationale saturee de voitures, pas tres rassurante pour les velos, dans la vallee, et en parrallele, lorsqu'elle existe, une plus petite route sur les versants de la ;ontagne, avec de courtes cotes bien raides (nous avions deja du pousser les velos a pied...)> On n'a pas envie de cela. De plus, Paul a a nouveau mal au dos; il lui faut du repos, si l'on peut dire!...

Nous laissons donc les velos chez Kang (demontes) et partons en bus pour le SEORAKSAN PARK, un des plus importants parcs nationaux de Coree, classe au patrimoine de l'Unesco. Ce parc est effectivement splendide. Nous y resterons 3 jours. Nous y ferons notamment une tres jolie randonnee (800m denivelee) vers le ULASNBAWI Rock. L'equipement de randonnee des coreens est impressionnant et digne de celui d'Annie!Valery et Gaston ont tres bien marche; ils ont grimpes les derniers 200m sur des escaliers bien raides... Arrives au sommet, surprise un accent francais : un pyreneen qui nous prendra en photo tous les 4. A notre question de savoir ce qu'il y a de beau, selon lui, a visiter en Coree, il nous repondra que finale;ent en Coree, ce qui est le plus interessant, ce sont les Coreens...

Nous retournons chex Kang recuperer les velos et partir en direction d'INCHEON, plus exactement BUCHEON pour  y retrouver... eh oui! Mickaella (pour ceux qui ont pu lire les precedents commentaires)> Kang a tout organise pour nous ; il noous a trouve quelqu'un avec une camionnette pour transporter les velos. Il nous a amenes en taxi jusqu'a la gare routiere. Il faut vous dire que Kang est un personnage au coeur genereux> Tres attachant, les enfants ont eu plaisir a etre en sa compagnie, meme si la communication etait difficile. Kang est un homme celibataire, d'un age incertain (lorsqu'on lui demande, il rit!); nous dirons entre 40et 50 ans. Celibataire et n'ayant plus d'activite professionnelle, il aime particuliere;ent faire du velo, de la randonnee et etudier les textes bibliques....

Au telephone, Mickaella, jeune femme bien dynamique, nous dit qu'elle a tout organise. Decidement! Apres  tout, cela ne nous fait pas de mal de nous laisser, un temps, nous prendre en charge....

A bientot. Catherine