Depuis peut etre deux ans j ai des problemes de dos : je suis 'de travers' dit-on et je dois avoir un disque ecrase qui creer peut etre une hernie discale...

Acte 1  Avant de partir je me decide a  voir , une fois de plus, un autre osteopathe sur Cannes. Il est, dit-on, excellent et tres repute. Belle stature, cheveux grisonnants tombant sur une blouse blanche digne d un chirurgien, grosse montre, ton assure, tableaux de yachts dans le couloir et surtout l immense tableau representant un caractere chinois mysterieux...autant de stigmates qui me convainquent de sa tres haute qualite. Derriere un bureau large de plus d un metre je reponds aux questions. 20 minutes plus tard, apres quelques vibrations et manipulations, je suis rassure il m a remis et me garantit qu apres cela j irai mieux. Heureusement qu il etait la mais il serait tout meme bon de faire une visite de controle... a 80 euros la visite, je n ai pu la faire.

Acte 2  Je profite d avoir quitter le japon, trop cher, pour faire soigner mon dos, qui me lance de plus en plus, a Donghae en Coree. Pieter, notre ami Sud Africain, m indique une clinique d acupuncture. Le medecin, en chaussette me fais asseoir a 25 cm en face de lui, m  interroge d une voix douce et compassinnelle tout en me prenant la main ou touchant mon dos. Cinq minutes plus tard, je suis allonge pour recevoir un traitement en trois etapes de 10 minuttes: petites ondes electriques pour decontracter la zone, compresse brulante,  puis accupuncture. Pendant ce temps, le medecin traite une diziane d autres patients. Pour finir, cette gentille personne  reduit ses honoraires de 70 pourcent - car il aime les francias-, je m en sors pour 5 euros et reviens le lendemain pour 3 euros. Un de ses conseils : ne vous faites pas manipuler.

Acte 3 Surprise en arrivant a Seoul, nous rencontrons Ludmila qui vient presque tous les jours pour faire apprendre le Coreen a son petit fils. Ludmila est une personne extraordinaire et ceux qui me connaisse savent combien je suis plutot avare en complimnents. Elle est Kazaque de souche Coreenne - ancetres deplaces pas Staline. Son pere etait medecin et elle aussi. Elle soigne le dos mais pas seulement. Elle a aussi etudie avec un grand maitre chinois qui, comprenant ses aptitudes, a accepte de lui transmettre son savoir. En Coree elle ne peut pas travailler mais elle a exerce pendant 15ans deja. Cinq minutes apres notre rencontre elle nous prend en charge. Passant sa main a 15 cm de notre corps elle percoit les problemes - Un jour elle aura deceler un cancer chez une passante. J ai un gros probleme et, sans rien faire, finirai par etre bloque. Verdict il faudra 5 seances. Elle va nous soigner pendant 6 jours d affile gratuitement et venant au centre specialement pour nous - 1 heur de trajet. Elle soigne avec le coeur, de la chiro-ostepatie, et de l accunpuncture. Elle se donne ainsi et soigne tous les visiteurs et ne veut rien en echange. En sus, elle fait delicieusement la cuisine pour tous !

Bilan je vais bcp bcp mieux, mon dos est droit mais mon hernie peut se manifester sans prevenir.

Et dire que tous les manuels de Microeconomie modelisent l individu comme un etre foncierement egoiste !

Nb: Catherine recoit parfois des jeunes qui ayant echoue par deux fois leur premiere annee de medecine retrouvent espoirs en allant faire une ecole de commerce qui leur promet de devenir des as de la finance...

Les medecins sont comme le reste, il y en a des bons, des excellents, des personnes extraordinaires... et puis il y en a d autres, souvent plus modernes !

Paul